Honoraires - Avocat au Barreau de Toulon | Maître Michaël Freyria
23, avenue du Général de Gaulle 83400 HYÈRES
Honoraires

Honoraires du cabinet d’Avocat au Barreau de Toulon

Les honoraires du cabinet de Maître FREYRIA sont librement fixés avec l’accord du client.

La première entrevue sert généralement à présenter la problématique du client et à présenter la stratégie à adopter pour dénouer la situation. La rémunération de l’avocat fait l’objet d’un accord également, tant sur le mode de calcul que sur la méthode de paiement. La convention d’honoraires est dressée afin de matérialiser le cadre de collaboration de Maître Michaël FREYRIA et du client.

La rémunération de l’avocat

La rémunération définitive de l’avocat est rarement connue à l’avance, du fait des aléas juridiques pouvant toujours se produire durant le traitement du dossier. Pour établir le montant global des honoraires, les parties considèrent en premier lieu la nature de l’affaire, les démarches qu’elle va nécessiter ou non (cas d’une affaire simple et brève). L’avocat examine les activités requises : recherches, déplacements, rendez-vous, compilation de documents, etc. Il informe le client des charges qui lui incomberont, à savoir les frais de notaires ou d’huissier, la reproduction de document (photocopies), etc. Parmi les autres critères d’évaluation des honoraires de l’avocat, il y a également la notoriété du cabinet d’avocats, son expérience et sa spécialisation le cas échéant. Enfin, la situation de fortune du client entre également en considération.

Les conventions d’honoraires

Les honoraires de l’avocat sont calculés selon un barème, soit au temps passé, soit au forfait ou au résultat.

Les heures de travail et de temps consacré au dossier sont multipliées par un tarif horaire convenu.

Un montant forfaitaire est engagé pour rémunérer une prestation globale convenue. En cas de besoin de prestations supplémentaires, un nouvel engagement est dressé.

Le client et l’avocat conviennent d’un premier montant (au temps passé ou forfaitaire), puis en fonction du résultat de l’affaire, le client verse une somme supplémentaire.

La contestation des honoraires

En cas de contestation des honoraires, le client adresse une lettre de doléances à l’avocat. Suivant la réponse de celui-ci, la problématique du client est résolue ou ne l’est pas. Le plaignant peut alors s’adresser, par lettre recommandée avec accusé de réception (pièces justificatives à l’appui), au médiateur de la consommation ou au Bâtonnier de l’Ordre auquel appartient l’avocat. Le médiateur effectue la confrontation des deux parties, et si la médiation réussit, la contestation prend fin. En cas de refus de médiation ou de désaccord, le client se tourne vers le Bâtonnier de l’Ordre des avocats. Celui-ci procède à la rencontre entre les parties et tente d’obtenir un arrangement entre elles. Si la tentative n’aboutit pas, le client se tourne vers le Premier Président de la Cour d’Appel, dans un délai d’un mois.